Energies renouvelables

Avec les énergies renouvelables, contribuez à votre indépendance énergétique par l’apport de technologies couvrant jusqu’à 90 % de vos besoins, en matière de chauffage, de climatisation, et d'eau chaude sanitaire.

L'énergie solaire

Il existe deux types d'énergie solaire : le photovoltaïque et le solaire thermique.

Décrit par le physicien français Antoine Becquerel (le grand-père du découvreur de la radioactivité), l'effet photovoltaïque est simple dans son principe. Les panneaux solaires se composent de photopiles constituées de silicium, un matériau semi-conducteur qui abrite donc des électrons. Excité par les rayons du soleil, les électrons entrent en mouvement et produisent de l'électricité.

L'énergie solaire photovoltaïque est surtout utilisée pour la fourniture d'électricité dans les sites isolés : électrification rurale et pompage de l'eau (50 %), télécommunication et signalisation (40 %), applications domestiques (10 %).

A la différence du solaire photovoltaïque, le solaire thermique ne produit pas de l'électricité mais de la chaleur. Grâce à de grands panneaux sombres, dans lesquels circulent de l'eau, on récupère la chaleur du soleil pour chauffer l'eau. Cela permet notamment d'alimenter des chauffe-eaux solaires.

La géothermie

Se chauffer par géothermie, c’est extraire l’énergie contenue dans le sol pour l’utiliser sous forme de chauffage. La chaleur croît à mesure que l'on s'éloigne de la surface de la terre. La géothermie consiste à installer un circuit d'échange de calories entre le sol et un liquide chargé d'assurer le transport des calories. C'est le principe de la pompe à chaleur.

Il existe des systèmes de géothermie de surface (installés horizontalement, ils nécessitent un terrain d'une certaine surface) ou de géothermie profonde (en creusant des puits assez profonds à la verticale).

Aujourd'hui, le terme « géothermie » désigne de façon la plus large, les systèmes de thermopompes sol/eau qui permettent de récupérer les calories gratuites du sous-sol et de chauffer à coût réduit les logements.

Chauffage par aérothermie

Les calories nécessaires au chauffage de la maison sont puisées dans l'air extérieur. Cette source de chaleur est facilement exploitable dans la mesure où elle ne nécessite pas de forage ou d'une installation de capteur.

Même lors de températures très basses, les P.A.C. (Pompes à Chaleur) air/eau installées à l'intérieur ou à l'extérieur assurent d'excellentes performances. Elles sont particulièrement adaptées à la modernisation de bâtiments anciens ou récents, car elles peuvent être facilement raccordées au circuit de chauffage existant, qu’il s’agisse de radiateurs ou de planchers chauffants. Elles permettent d'économiser jusqu’à 75 % de la facture de chauffage, grâce à leur coefficient de performance situé entre 3 et 4, c'est-à-dire que pour 1 kWh d’électricité consommé, la maison reçoit l’équivalent de 3 à 4 kWh de chaleur. Elles assurent également la production d'eau chaude sanitaire.

Chauffage Bois

Optez pour le poêle à bois en complément de votre chauffage ou pour une chaudière bois (bûches, granulés, copeaux ou plaquettes), en remplacement de votre chaudière existante (circuit d'eau à haute température).